A la recherche du parfum original

La crème glacée et moi c'est une histoire d'amour qui dure depuis que je suis toute petite. Tout d'abord, il a eu les Mister Freeze. Ensuite les glaces en pot et les bâtonnets. Puis les magnums et autres Häâgen Daazs. Et pour finir, les glaces artisanales genre Amorino, Berthillon, Grom and co. Il m'est même venue à l'idée d'ouvrir une boutique de glace artisanale ("On est jamais mieux servi que par soi-même" dit le proverbe). LITCHI = LYCHEE, n'est-ce pas ?

J'aime goûter de nouveaux parfums sinon c'est pas drôle, hein. Ma prochaine cible ? La glace à la Violette, si si on fabrique dans le Sud près de Toulouse. Je l'ai ratée l'année dernière, il est hors de question que ça se reproduise cette année. Ma seule angoisse est qui fasse un temps pourri cet été. Saviez-vous qu'un français consomme en moyenne 40 kg de glace par an contre 20 kg pour un américain ? Ci-dessous mes photos instagramées de ma tournée glaciale estivale d'y a un an. Voilà c'était le billet #Insta. 

icecream